Spiruline : les critères pour bien la choisir

Il est très facile de trouver de la spiruline aujourd’hui, en pharmacie, dans les boutiques spécialisées en herboristerie ou sur Internet, à l’exemple de o-algues.fr.

Pour profiter des bienfaits de la spiruline, autant opter pour un produit pur, non trafiqué et qui respecte la réglementation en vigueur. Mais comment faire le bon choix ?

Le spray dry

Pourquoi ne pas privilégier la spiruline originaire de régions pas ou peu polluées et majoritairement ensoleillées. Mais la différence de qualité provient surtout du mode de séchage de la spiruline. En effet, la demande de cette algue miraculeuse étant en constante augmentation, la production est elle aussi en progression.

Et pour gagner du temps, certains producteurs industriels optent pour la période de séchage la plus rapide (spray-dry, c’est-à-dire à très haute température), mais qui n’est pas un gage de qualité puisque ce séchage ne garantit pas que la spiruline ait conservé toutes ses qualités nutritives.

Le spray-dry implique une montée en température à plus de 200°C et une liquéfaction de la spiruline imposant une rupture de la membrane cellulaire, et par voie de conséquence une exposition à l’oxydation augmentée par la montée en température lors du séchage.

Artisanale plutôt que industrielle

champ de spiruline

Il est donc plutôt conseillé de consommer une spiruline artisanale, fabriquée en France ou à Hawaï pourvu qu’elle ait subi un mode de séchage non perturbant pour ses qualités, c’est-à-dire ne dépassant pas 40°C, comme celle que l’on peut trouver sur le site en ligne o-algues.fr.

Quelle que soit la marque de spiruline que l’on souhaite acheter, il est impératif que le mode de séchage soit indiqué sur l’emballage, au même titre que sa composition. Celle-ci doit se limiter à la spiruline justement. Rien ne doit y avoir été ajouté, ni conservateur, ni agents de saveurs ou autres, ni

que choisir spiruline