Spiruline, la nourriture du futur

Depuis quelques années la spiruline fait irruption dans de nombreux magasins bio, dans les armoires des sportifs ou dans celles des adeptes de la complémentation alimentaire.

Déclarée nourriture du futur selon l’ONU, utilisée par la Nasa, la spiruline n’est pourtant pas qu’une plante médicinale de plus. Jadis consommée par les Aztèques, les Incas et certaines populations africaines, la spiruline est un avant tout un miracle biologique. Apparue il y a 3 millards d’années, c’est à dire en même temps que l’apparition de la vie sur Terre, cette algue bleue-verte a traversé tous les cataclysmes et les aléas de l’existence terrienne. Ainsi, chaque fois que nous en consommons c’est 3 milliards d’années d’histoire que nous ingérons.

À cela, peut être, tient-elle toutes ses vertus. En effet les bienfaits de la spiruline d’abord empiriques, sont désormais de plus en plus démontrés par la science et ce dans divers cas.

Avant toute chose, et au grand dam des vendeurs de pilules, la spiruline rivalise avec n’importe quel multi-vitamine présent sur le marché. En effet sa teneur en vitamines et minéraux est tout à fait exceptionnelle, à tel point qu’elle est souvent considérée comme l’aliment le plus riche du monde. De plus étant naturelle, le corps l’assimile plutôt bien.

Connue pour détoxifier l’organisme, combler les carences alimentaires, résoudre les problèmes d’anémie (grâce à sa richesse en fer), booster l’immunité, cette algue est aujourd’hui étudiée pour ses propriétés curatives, notamment dans les cas de diabète, de cholestérol et pourquoi pas cancer (de plus amples études sont cependant nécessaires).

À l’instar de la chlorelle, la spiruline a aussi un rôle chélateur, qui lui permet d’emporter avec elle les métaux lourds présents dans le corps. Voilà pourquoi il est très important de choisir une spiruline cultivée dans un environnement dénué de pollutions extérieures.

En complément d’une nourriture saine et adaptée à votre corps, la spiruline est sans doute l’une des meilleures plantes que notre organisme puisse consommer.