Médecine douce : des plantes qui guérissent les maladies

Les maladies sont nombreuses et il est de moins en moins facile de se soigner la plupart. Même si la médecine a connu d’énorme progrès, elle reste inefficace devant certaines affections.

La médecine douce apporte une solution préventive et accélère souvent la guérison en complétant les efforts des médicaments. Dans différentes situations, les plantes et les végétaux se révèlent indispensables pour parvenir à un résultat concret.

Dépuration du corps par la méthode Jentschura

Cette cure de dépuration appelée Jentschura se déroule sur la partie interne et externe de l’organisme. Son efficacité résulte de l’implication de plusieurs végétaux et substances naturelles qui agissent sur le corps tout entier.
La méthode Jentschura commence par un aliment végétal alcanisant nommé Alcavie qui a pour mission de régénérer l’organisme.

Ensuite, on passe par l’Alcabain dont la principale action se déroule sur la peau, puisque c’est un sel de bain minéral alcalin. Ce deuxième point est primordial pour parfaire la dépuration et passer vers l’étape suivante. Pour terminer la détoxination, on utilise l’Alcaplante, une tisane composée de 49 plantes aromatiques qui favorisent le nettoyage complet du corps.

Si elle est bien effectuée selon les règles, la méthode Jentschura aboutie à un rétablissement total de l’équilibre acido-basique de l’organisme et à l’élimination intégrale de toutes les toxines.

Les différents usages de l’Aloe arborescens

Médecine douce : des plantes qui guérissent les maladies

Les différents usages de l’Aloe vera par les Égyptien d’autrefois lui a valu le surnom de « plante de l’immortalité ». De nos jours, son utilisation reste très variée, mais plus élaborée  et plus moderne. De plus, on a pu découvrir d’autres variantes comme l’Aloe arborescens dont les principes actifs surpassent largement  toutes les autres.

Dans le milieu de la phytothérapie et de la cosmétique, cette plante détient plusieurs rôles. Tandis que certains l’utilisent pour le gommage et le soin de la peau, d’autres emploient l’Aloe arborescens pour perdre du poids ou bien pour traiter des maladies plus graves. Il y a quelques années un prêtre du nom de Romano Zago a même publié des livres sur les aptitudes de cette plante à soigner le cancer.