Phytothérapie : le père Zago et sa recette d’aloe arborescens

Lorsqu’on parle de recette d’aloe arborescens, le nom du prêtre  franciscain Romano Zago est souvent évoqué. En effet, c’est une personne emblématique, car il a contribué à la promotion et une nouvelle vision de la médecine douce. Sa découverte va bouleverser le monde puisque c’est une cure naturelle contre les maladies graves.

Phytothérapie : le père Zago et sa recette d’aloe arborescens

La recette contre le cancer ?

L’utilisation de l’aloe ne date pas d’hier et la recette du père Zago est une méthode parmi beaucoup d’autres. Certains produits requièrent du gel d’aloe et d’autres le jus, mais pour préparer la formule du prêtre, il faut utiliser des feuilles entières d’aloe arborescens. C’est très facile à faire, par contre, il faut respecter les  recommandations telles qu’elles sont décrites dans le livre « Du cancer on peut guérir ». Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une plante médicinale et une prise excessive peut entraîner des complications.
D’après les recherches du père Zago, cette recette d’aloe arborescens est capable de réduire, voire même vaincre les symptômes du cancer. Toutefois, il précise bien que ce n’est pas un médicament dans son deuxième ouvrage « L’Aloe n’est pas un médicament, et pourtant, il guérit ! ».

L’efficacité de cette cure a été prouvé a de nombreuse reprise et pas seulement pour combattre le cancer, mais aussi pour contrer d’autres affections.

Comment préparer la recette du père Zago ?

La recette du père Zago consiste à assembler trois composants de manière très simple. Tout d’abord, il faut 350g de feuilles d’aloes cueillit durant la nuit, puis un demi-kilo de miel d’abeille et 40 à 50 ml d’eau-de-vie. Ensuite, nettoyer et découper les feuilles, puis bien mélanger le tout au mixeur. Enfin, on peut conserver la préparation au frai, idéalement dans un réfrigérateur et pas plus d’une dizaine de jours. En outre, les livres du père Zago sont présents sur le site des Éditions des Landes du Sud.